Partenaires

CNRS
Université Paul Sabatier



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Actualités > Schizophrénie : lorsque l’expérience acquise ne sert pas les interactions sociales

Schizophrénie : lorsque l’expérience acquise ne sert pas les interactions sociales

La schizophrénie est une maladie mentale qui affecte profondément les interactions sociales. Des études récentes ont montré que les personnes atteintes ont du mal à attribuer des intentions à autrui. L’une des causes de cette difficulté vient d’être révélée par Chlöé Farrer du Centre de recherche Cerveau et Cognition (CerCo, CNRS/Université Toulouse 3) et des chercheurs du Centre de Neuroscience Cognitive de Lyon (CNRS/Université Lyon 1). Ils ont montré que les patients schizophrènes utilisent de façon inappropriée leur expérience passée pour comprendre les intentions des autres. Ces résultats sont publiés dans la version en ligne de la revue Brain : Chambon, V., E. Pacherie, G. Barbalat, P. Jacquet, N. Franck and C. Farrer (in press). "Mentalizing under influence : Abnormal dependence on prior expectations in patients with schizophrenia."

Communiqué de presse du CNRS

Mise à jour 20/12/2011