Partenaires

CNRS
Université Paul Sabatier



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Plateaux techniques > Salle Espace

Salle Espace

La Salle "Espace" est une salle d’expérimentation regroupant différents matériels dédiés à la recherche. Les postes installés permettent l’enregistrement de données électrophysiologiques, psychomotrices, … lors de présentation de stimuli visuels et/ou auditifs. Responsable : Maxime Rosito (AI Cnrs) ecrivez-moi

Si vous désirez expérimenter dans cette salle, veuillez contacter Maxime qui est en charge du développement informatique et de l’interfaçage avec les différents systèmes affectés à cette salle.

1 - Matériels disponibles

  • un grand écran panoramique couvrant le champ visuel horizontal
  • trois projecteurs couvrant l’étendue de l’écran
  • sept haut-parleurs
  • un oculomètre (Chronos binoculaire et mesure de vergence)
  • un système d’enregistrement EEG (ANT actuellement 128 électrodes)
  • un système d’enregistrement de mouvements (Elite)
  • cinq ordinateurs
  • stimulation galvanique (à mettre en place)

2 - Applications

  • Vision périphérique vs centrale
  • Objet-contexte-mouvement
  • Intégration multimodalitaire
  • Vision-Audition-Proprioception
  • Perception altérée de l’espace
  • Modalité ? Congruence ? Récupération ?



3 - Les plateformes d’enregistrement

Actuellement la salle Espace dispose d’un enregistreur EEG 128 électrodes (ANT) et d’un oculomètre binoculaire (Chronos binoculaire et mesure de vergence).

Deux logiciels sont disponibles pour la stimulation.

  • Presentation, logiciel de présentation de stimuli, développé par Neurobehavior, propose une solution se limitant toutefois à des stimulations centrales (30% du champ visuel couvrable) puisque ne pouvant gérer les trois écrans disponibles.
  • EVA, (Expérimentation Vision Audition) est un « logiciel-maison » développé par M. Rosito (CerCo) pour la présentation de stimuli visuels en position centrale et/ou périphérique sur trois écrans. EVA est une application évolutive qui pourra prochainement utiliser l’ensemble des 7 haut-parleurs pour une présentation spatiale de stimuli auditifs, couplés ou non aux stimuli visuels. La synchronisation avec les appareils de mesure, que ce soit soit oculomètre ou EEG, est assurée électroniquement par photo-sonde. Un boîtier enregistre l’information trigger et la restitue à la stimulation.

Mise à jour 14/11/2014